Romance

Le songe – Tarryn Fisher

9782755631944_large.jpg

 

Titre : Le songe

Auteur : Tarryn Fisher

Edition : Hugo New Romance

Genre : Romance

Pages : 384

Parution : Octobre 2017

 

 

note4

résumé

Tout commence par un rêve que fait Helena, l’héroïne. Elle s’y voit mère de famille avec le copain de sa meilleure amie, dans une ville à l’autre bout du pays, dans un futur très différent que celui qu’elle envisage alors. Le rêve est très vif et troublant et elle va se réveiller en se demandant s’il est prémonitoire. Elle se persuade que tout cela n’est pas important, mais ne cesse d’y repenser.

La vie reprend, à côté de son petit-ami Neil, mais chaque décision ou événement semble la rapprocher du rêve, et cela la trouble. 
Peu à peu, elle commence à voir sa meilleure amie différemment et le petit ami de celle-ci, Kit, l’intéresse de plus en plus. Ils vont se rapprocher. Helena agit de plus en plus conformément au rêve.

Le rêve était-il prémonitoire ou Helena a-t-elle provoqué les circonstances propices à sa réalisation ? La réalité va-t-elle rejoindre l’imaginaire ?

monavis

Comment un simple rêve peut bouleverser notre vie pour toujours ?

C’est ce qu’a vécu Helena, alors qu’elle s’endort dans sa voiture en attendant de rejoindre son copain Neil, sa meilleure amie Della et son copain Kit.

Elle rêve justement de ce dernier, son rêve lui semble tellement réel, elle habite une magnifique maison, elle est mariée avec Kit à deux enfants et est dessinatrice.

Alors que sa vie est toute tracée, elle a eu son diplôme de comptable et travail actuellement dans ce milieu, elle est en couple depuis un long moment avec Neil, son premier amour.

« – Helena…

– Arrête de dire mon prénom.

– Pourquoi ?

– Ça me donne des papillons dans le ventre, et je ne fait confiance ni à toi, ni à tes papillons. »

Helena va tenter malgré elle, d’essayer de rattraper ce rêve, elle va commencer à prendre des cours de dessin, essayer d’apprendre à connaître Kit… Ce rêve va lui ouvrir les yeux, au final est-elle vraiment heureuse dans cette vie toute tracée.

Je me suis clairement vite attachée au personnage d’Helena, sans vraiment savoir dire pourquoi, peut-être parce qu’elle a juste envie de faire de sa vie un rêve, elle veut ce rêve qu’elle à fait. C’est une fille très douce, toujours là pour sa meilleure amie, qui pourtant à tendance à la dévaloriser. C’est quelqu’un d’assez franc, elle aime dire ce qu’elle pense, même si ça ne fait pas toujours plaisir. Elle fait souvent passer les besoins et envies des autres avant les siens. (Et puis surtout c’est une grande fan d’Harry Potter). On la voit essayer de se trouver au cours de ce livre, elle est courageuse, décide de tout quitter pour changer de vie, du moins tenter de changer de vie. L’éternelle fille en beige.

« La notion de contraste est importante dans la vie. Nous comprenons ce qu’est la lumière parce que nous pouvons la comparer à ce que nous connaissons de l’obscurité. Les aliments sucrés ont l’air plus sucrés quand on a mangé quelque choses d’amer juste avant. C’est exactement la même chose avec la tristesse. Et c’est important d’expériementer la tristesse, de l’accueillir à bras ouverts pour ensuite être capable de vraiment connaître le bonheur.

Le second personnage de ce livre, Kit, me laisse un peu plus perplexe. Dans le rêve, ok, c’est le mari idéal, mais vraiment. Il s’occupe super bien de l’enfant d’Helena qui n’est pas le sien, il prépare des plats succulents, s’occupe de leur petite Brandi, et est très patient avec Helena. Mais le Kit Isley de la réalité, je l’aime beaucoup moins… Je le trouve assez lâche, il ne sait pas vraiment ce qu’il veut. Ne cesse d’osciller entre Helena et Della. Il ne prend jamais vraiment de décisions, n’ose jamais parler de ce qu’il ressent pour Helena. On le sens très hésitant jusqu’au bout, ça m’a un peu agacer.

J’ai beaucoup aimé deux autres personnages secondaire ( Non, non pas Della, elle je la classe dans les personnages à claquer). Mais June et Greer, j’ai adoré, elles sont toutes les deux assez particulière, un peu comme Helena au final. La premières, avec ses tenues loufoque (dans le livre, elle est comparée à Luna Lovegood) et puis, Greer, toujours habillé en violet, avec ses cheveux teints en gris. Elles mettent du piment dans cette histoire, j’ai adoré.

« – Ca ne me touche pas je t’assure. Je sais juste comment fonctionnent les choses. Laisse-moi te parler dans ton langage pour que comprennes où je veux en venir. Della est Cho, et moi je suis Luna Lovegood.

Je frappe un grand coup sur la table.

– Tu es Luna ! Oh mon Dieu ! Pourquoi ça ne m’a jamais fait tilt ?

 

Helena et son sens de l’humour, on fait mouche, j’ai vraiment beaucoup sourit à la lecture de ce livre. J’ai aussi eu tellement mal au cœur pour elle, à certains moments, à en avoir mal au bide. Une sensation de vouloir l’aider parce que c’est tellement injuste ce qui lui arrive.

Ce livre est une succession de mauvais timings, de malchance et des ‘ fuis moi je te suis, suis moi, je te fuis ‘. Mais c’est un véritable turn-over. Je n’ai vraiment pas vu défiler les pages. Ce ne sera quand même pas un coup de cœur pour moi, certaines choses de la fin du livre, me laisse perplexe, je n’ai pas tout compris. L’apparition d’un personnage à mes yeux, totalement inutile, m’a un peu cassé dans ma lecture. Au-delà de ça c’est une histoire très agréable à lire, une histoire qui change des romances habituelles. J’ai quand même beaucoup aimé cette lecture.

« Ne soyez pas contrariés par le fait de ne pas pouvoir atteindre le bonheur en permanence. C’est le meilleur moyen de sentir sa vie en échec. Si chacune de nos vies représentait une page d’un livre, le bonheur en serait la ponctuation. Elle met un terme au passages qui s’éternisent. Referme certaines choses, en divise d’autres. Mais de manière concise – elle apparaît lorsque c’est nécessaire et par des pauses remplit de paragraphes qui s’épuisent. »

2 réflexions au sujet de « Le songe – Tarryn Fisher »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s