Non classé·Thriller

Le supplément d’âme – Matthieu Biasotto

supplement_org.jpg

 

 

Titre : Le supplément d’âme

Auteur : Matthieu Biasotto

Edition : Bragelonne

Genre : Thriller

Pages : 282

Parution : Août 2018 (poche)

 

 

note5

résumé

Je ne me souviens de rien. J’ai tout oublié ou presque. Mon existence s’est arrêtée brutalement et la mort ne me veut pas. Je ne peux pas revenir. Je ne veux pas mourir. Pas pour l’instant. Pas avant que je ne comprenne ce que je suis. Ce que j’ai fait. Ce que mes proches ont comploté, dit ou pensé. Pas avant d’avoir saisi le sens de ma vie. Je voudrais découvrir ce qui s’est passé, savoir comment j’en suis arrivé là, avant que l’on vienne me débrancher. J’erre dans une expérience parallèle qui m’échappe. Je suis Thomas. Thomas Garnier… et la seule question qui me hante est : Vais-je pouvoir encaisser la vérité ?

monavis

Bon, l’heure est grave, ce livre m’a complètement chamboulée. Rien qu’au résumé, je me suis dit qu’il allait bien me plaire, mais j’étais loin d’imaginer à quel point.

Thomas vient d’être victime d’un accident de la route, il a foncé dans l’arrière d’une voiture, en moto. Évidemment cet accident ne pardonne pas, il est sonné, se lève pour allez chercher de l’aide, mais surprise, les gens ne le vois pas. Il ne comprend pas, la conductrice se précipite en hurlant sur un corps à terre, son corps… 

Thomas se retrouve malgré lui dans un entre deux mondes, le supplément d’âme, avec comme guide Tomato Ketchup, alias TK alias lui, enfant à 10 ans. Il va lui montrer ce qui se passe sur le moment, ils vont suivre diverses personnes, qui vont lui ouvrir les yeux sur l’homme qu’il était avant cet accident, c’est-à-dire : un homme abject. Entre ces moments où il découvre ce que vivent ses proches pendant qu’il est dans le coma et entre les lettres que TK lui donne, il est perdu, et prend conscience des choses. Ces lettres sont des choses qui se sont passé avant son accident, des flash-back décrit dans les moindres détails, ses souvenirs sont flous dans cet endroit. C’est là, que l’Inconscient va devenir conscient… Il va se rendre compte du mal qu’il a fait autour de lui et des mauvais choix qu’il a régulièrement fait. 

Tu vois enfin tes travers les plus sales, tes facettes les plus laides. Tout ce qui est moche dans ton quotidien. C’est normal que tu ne veuilles pas reconnaître la paternité de tes fautes.

J’ai vraiment adoré cette histoire, elle nous donne envie de croire que même lorsque l’on est entre la vie et la mort, on peut encore négocier avec le destin pour se réveiller et devenir quelqu’un de meilleur. C’est ce que Thomas va chercher tout au long du livre, se racheter, essayer de réparer les dégâts avec sa femme, mais surtout avec son fils. 

Mon fils. J’aurais dû en profiter et saisir la chance de l’avoir près de moi. Il était ce que j’avais de plus cher : c’est une évidence, maintenant que je suis de l’autre côté. J’aurais dû savourer sa présence, comme un rayon de soleil au milieu de mes tempêtes, au lieu de le considérer comme une obligation venant se télescoper avec le train de d’un homme affairé et pas vraiment fidèle.

Le personnage de Thomas m’a beaucoup touché, même si avant l’accident, je l’aurais bien étripé. Il maltraitait ses employés, délaissait sa femme et son fils et avait une maîtresse dont il n’avait que faire…. 

On se rend compte aussi avec cette lecture, que la plupart de nos traumatismes, où de ce que nous sommes maintenant, est lié à l’enfance. C’est l’enfance qui détermine ce qu’on devient.

À partir de ce moment précis, son enfant n’est plus. Thomas vient de passer de l’autre côté. Tomato Ketchup est mort à table. Il ne reste qu’une coquille vide, qui se déteste, et qui hait le monde entier.

J’ai eu du mal à décrocher de ce livre, la plume est totalement addictive, l’auteur sait nous prendre par les sentiments. À la fois, nous partageons la vie de Thomas, mais ce livre nous amène aussi à réfléchir sur notre propre vie, sur les choix que nous avons pris jusque-là. On ne s’ennuie pas une seconde, j’ai découvert beaucoup de choses qui m’ont laissé sans voix. Bref vous l’aurez compris je ne peux que conseiller ce livre. Il m’a touchée et m’a bouleversée. 

J’ai droit à une seconde chance. Je viens de renaître et, sans le savoir, je ne serai plus jamais le même. Car, définitivement, je reviens de loin. Je reviens du Supplément d’âme.

10 réflexions au sujet de « Le supplément d’âme – Matthieu Biasotto »

  1. Le livre semble original par sa forme. Pour ce que j’en découvre à travers ton article, ce serait peut-être un bon livre à proposer aux élèves dans un cadre scolaire. Il semble ouvrir la porte à plusieurs thèmes intéressants pour des discussions.

    Aimé par 1 personne

      1. Peut-être un peu jeune, après pourquoi ne pas poser la question directement à l’auteur, qui à l’air très accessible. Moi il m’a chamboulé peut-être suis-je trop sensible, alors je me dit si je l’avais lu à cet âge, peut-être que j’aurais fait attention à mes choix, mais il m’aurais aussi fait peur d’un autre côté.

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s