Jeunesse·Non classé

Aime-moi je te fuis – Morgane Moncomble

aime-moi-je-te-fuis-tea-9782755645958_0.jpeg

 

 

Titre : Aime-moi je te fuis

Auteur : Morgane Moncomble

Edition :Hugo New Romance

Genre : Romance

Parution : Septembre 2018

 

 

note5

résumé

Le premier qui tombe amoureux a perdu.

Tout le monde sait que la meilleure façon d’oublier son ex est de s’envoyer en l’air avec un inconnu. Non ? En tout cas, Zoé en est persuadée. Justement, elle trouve l’homme parfait pour le job dans un bar irlandais : un sourire idiot, un corps parfait et un pull de Noël ridicule, que demander de plus ? Zoé l’aurait même rappelé… s’il n’avait pas été le pire coup de sa vie.

C’est décidé, Jason arrête les plans d’un soir. Il aurait dû comprendre le message plus tôt, mais cette nuit avec l’inconnue aux cheveux roses l’a convaincu : plus jamais ! Du moins jusqu’à ce que l’inconnue en question s’avère être Zoé, la colocataire de son meilleur ami Loan.

Le souvenir de leur nuit catastrophique les pousse à se détester dès le début. Mais lorsque Zoé vient lui demander de l’aide, Jason lui propose un deal qu’elle ne pourra pas refuser.

monavis

 

Ce livre est donc plus ou moins une suite de Viens, on s’aime chronique ici : ). Plus ou moins, parce qu’en fait, c’est la même histoire, au même moment que le premier livre. Sauf que cette fois, on ne suit pas Violette et Loan, mais Zoé et Jason. On les avait pas mal vu dans VOSA, mais là, on découvre vraiment leur histoire.

Violette, elle est drôle. Enfin, elle a surtout un pet au casque.

Alors qu’on a une image bien précise de ses deux personnages, deux délurés, en faite rien n’est comme on le pensait. 

Zoé se refuse catégoriquement à aimer. Du coup, elle ne se laisse convaincre que par des histoires d’un soir ou des flirt, pas question pour elle de tomber amoureuse, elle se l’interdit. On découvre tellement de choses sur elle que je n’imaginais pas, j’ai été vraiment surprise de tout ce qu’elle vivais. Elle a eu une enfance vraiment compliquée avec sa famille, vivre avec un pervers narcissique, qui encore aujourd’hui la fait souffrir. On apprend aussi au fur et à mesure du livre, pourquoi elle ne veut pas d’histoire d’amour. Et encore tant de choses que je n’ai pas envie de vous dire, au cas où vous n’avez pas encore lu cette sublime histoire. 

Vous devez savoir une chose à mon propos : les Hommes ont Lucifer. Moi, j’ai les pigeons.

Et puis il y a Jason, celui qui passe son temps à sortir des blagues sexuelles dans VOSA. On le découvre ici, beaucoup moins sure de lui. On en apprend aussi beaucoup sur sa famille et son statut social (ce que j’étais loin d’imaginer). Et puis le truc qui m’a fait tellement craqué. Jason à trois petits chatons : Han Solo, Dark Vador et Leia, dont il est complètement gaga (en tant que grande fan de chats, moi-même, j’étais obligé de relever ce détail).

Moi : Arrête de dire ‘ putain ‘

Connard n°3 : Putain, je dis putain si je veux ! Putain !

J’ai été vraiment surprise de découvrir vraiment qui était ces deux personnages. Et évidemment de suivre l’évolution de leur relation complexe. Ils s’aiment, mais se fuis, que ce sois l’un ou l’autre, ils ont toujours du mal à être sur la même longueur d’onde. Rien est simple entre eux…

En résumé, j’ai adoré ce livre, bon peut-être pas autant que VOSA, qui est, je crois indétrônable pour l’instant. Mais ce livre est plus qu’une romance, à l’inverse du premier justement, ici tout n’est pas rose bonbon, contrairement aux cheveux de Zoé. L’auteure aborde cette fois énormément de thèmes assez dure, la violence, la manipulation, le deuil et surtout les TCA (Trouble du Comportement Alimentaire) mais aussi ce qui tourne autour des LGBTQ. 

Et dans ma tête je lui réponds : ‘ Je donne l’impression de savoir ce que je fais. Mais la vérité, c’est que ma vie m’échappe. ‘

Alors oui, il y a de la romance, il y a des choses très dures, mais il y a aussi beaucoup d’humour, et ça fait vraiment la différence. J’avais une grande peur de ne pas aimer du fait que j’avais tellement aimé les Violan, mais au final, ce second tome est très différent. J’ai beaucoup aimé tout est parfaitement dosé, et je trouve que beaucoup de jeunes devraient le lire. Alors je recommande à 200 % et je valide totalement les romans de cette auteure.

Pervers narcissique, conclut-il, le regard dans le vide. Il séduit puis dévalorise, manipule, te fait sentir coupable pour quelque chose qui n’est pas de ton fait.

2 réflexions au sujet de « Aime-moi je te fuis – Morgane Moncomble »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s