Jeunesse

Les leçons d’amour d’Alice Wells – Sara Wolf

61zORe1zzLL

 

 

Titre : Les leçons d’amour d’Alice Wells

Auteur : Sara Wolf

Edition : Pkj

Genre : Jeunesse

Pages : 297

Parution : Septembre 2018

 

 

 

 

Sans titre 1

résumé

Quand une élève modèle demande des cours de séduction au bad boy du campus, attention danger !

Alice collectionne les meilleures notes. Dévouée à ses études, elle n’a pas de temps à consacrer à sa vie privée, elle n’a même jamais embrassé un garçon ! Alors, quand elle tombe amoureuse de son alter ego, le parfait Théo, elle décide de procéder comme elle l’a toujours fait : en étudiant très sérieusement les choses de l’amour. Et qui mieux que Ranik Mason, dont la réputation sulfureuse est connue de tous, peut lui donner des cours particuliers ?

monavis

Déjà, je remercie énormément Pocket Jeunesse pour l’envoi de ce SP.

J’avais déjà beaucoup aimé la saga de cette auteure, j’avais donc hâte de découvrir ce nouveau roman. Et je ne suis vraiment pas déçue, j’ai vibré du début à la fin. 

On suit au début Alice, c’est la meilleure de sa fac, toute sa vie, elle l’a consacré à travailler à l’école, il faut dire qu’elle n’avait pas vraiment le choix avec sa mère, qui veut faire d’elle une neurochirurgienne, comme elle. 
Mais en consacrant sa vie à ses études, elle n’a pas d’ami, à part Charlotte. Tout le monde la considère, comme un robot, personne ne veut lui parler. 
Pourtant, elle aimerait que Théo, qu’elle croise régulièrement à la bibliothèque, s’intéresse à elle, pour la première fois, elle est amoureuse. 
Mais comment le séduire alors qu’elle n’y connaît rien aux garçons. 

À une fête, où l’a traîné Charlotte, elle va faire un pact avec le garçon le moins fréquentable de l’université, Ranik. En échange de faire ses devoirs à sa place, elle va lui demandé de lui donner des leçons, sur l’amour, sur la séduction…

Allons planter les flèches de ce gros cul de Cupidon dans le cœur de ce mec. Il s’appelle comment déjà ?

Ranik, lui, enchaîne les filles, les coups d’un soir, il n’a jamais eu de véritable relation amoureuse. Avec ces jeans déchirés, ses tatouages, et ses cheveux foncés, il n’a rien d’exceptionnel et sa réputation le précède. C’est donc l’opposé d’Alice. 

Pourtant, ils vont se comprendre mieux que personne. Alice, est pour la première fois, elle-même avec quelqu’un, elle ne se cache pas. Au fil des leçons, elle va baisser son armure de glace. 

Avec un peu chance, ça le fera rire et vous vous marrerez ensemble. Mais j’en doute, car Théo a un balai dans le cul de la taille de l’Empire State Building et toi tu ne sais pas trop t’amuser.

La narration est alternée entre Alice et Ranik, ce qui est un énorme plus, pour le livre. On comprend mieux les réactions de Ranik, son passé, ses côtés sombres… On voit l’évolution de ses pensées, de ses sentiments envers Alice. 
J’ai trouvé les personnages, vraiment parfaits. Alice est à la fois naïve, mais elle sait ce qu’elle veut. Elle est prête à tous pour apprendre (même, si ce qui se passe au début du livre, va quelque peu changer sa vision de l’apprentissage). Elle me touche beaucoup, parce que j’ai trouvé sa mère, juste horrible, j’ai eu mal au cœur pour elle d’avoir grandi avec une personne comme ça. On comprend toute de suite mieux pourquoi elle est si froide. Mais son côté cassant, est juste génial, je suis fan de ses réparties. 

Et Ranik, je n’ai même pas les mots, je suis complètement sous son charme. Il m’a encore plus touché qu’Alice, tout le monde lui colle une réputation sans savoir ce qu’il y a réellement derrière tous ça. Mais c’est quelqu’un de bien, il fait tous pour Alice, pour la protéger, pour qu’elle soit heureuse, pour la voir rire. Il met même ses propres sentiments de côté, pour l’aider dans son histoire avec Théo. Mon cœur s’est serré à plusieurs reprises… 

Le play-boy de l’université de Mountford prépare des toast au sucre décorés de smileys… Si les gens savaient ça.

Je vais pas vous en dire plus, parce que franchement, lisez-le. Ce livre est bourré d’amour et surtout d’humour.

J’ai rigolé, j’ai été en colère et surtout, j’ai été touché. Même si c’est un livre très cliché et un peu déjà vue, la vierge effarouchée qui rencontre le bad boy. J’ai trouvé cette histoire de leçons plutôt original.

Ce livre n’a rien d’exceptionnelle, c’est une lecture jeunesse, mais qui à quelque chose en plus, je ne saurais pas vous dire quoi exactement. Je crois juste que je suis complètement fan de l’écriture de Sara Wolf.

J’ai donc été totalement conquise par ce livre ( et par Ranik bien sûr ^^).

Une réflexion au sujet de « Les leçons d’amour d’Alice Wells – Sara Wolf »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s