Jeunesse·Non classé

La grâce du dindon déplumé

g-1

Titre : La grâce du dindon déplumé

Auteur : Juliette Rontani

Edition : Fleurus

Genre : Jeunesse

Pages : 320 pages

Parution : Mai 2019

résumé

Angélique Bouchon porte très mal son prénom. Grincheuse, sarcastique, piquante et solitaire, son bonheur réside au fond d’un paquet de chips barbecue englouti devant une bonne série. Avec sa voix rauque, ses grosses lunettes et sa dose explosive d’auto-dérision, elle ne passe jamais aussi inaperçue qu’elle le voudrait. Elle a une famille foutraque, des amies expansives, des copains pas malins, elle « fréquente » un garçon ténébreux qu’elle aimerait sortir des ténèbres, mais pas totalement non plus. Enfin, elle va vous raconter…

monavis

note3

Merci Babelio et les éditions Fleurus pour l’envoie

Le résumé, le titre, la couverture, tout me tentait dans ce livre.

On suit Angélique, Angel pour les intimes. Une adolescente grognon et sarcastique qui se lance dans un journal intime. Entre sa famille nombreuse (2 sœurs, 1 frère, et un ou une autre en construction), ses parents et Françoise, et bien sure Falafel, le chien arrivé depuis peu dans la famille. Tout ça à travers son journal intime. 

Le 1er avril, c’est comme la vie : plus on grandit, moins c’est drôle.

On suit donc les aventures et les émotions d’Angélique, tout ça avec beaucoup d’auto dérision et d’humour. 

Elle qui ne s’est jamais vraiment intéressée à aucun garçon, contrairement à sa meilleure amie Annabelle (Annie). Mais d’un coup, plusieurs garçons vont s’approcher d’elle, Maxime le boutonneux, Hadrien, où encore Bastien, son nouveau voisin. Ce qui va entraîner encore plus de situations cocasses pour Angélique.

Je me dis qu’entre créatures gravement atteintes de myopie, il doit forcément existe une forme de solidarité. 

J’ai beaucoup rigolé en lisant ce livre, Angélique à des expressions bien à elle, elle est vraiment folle. Elle ne se laisse pas approcher par les autres, elle veut être différente, mais elle va se rendre compte qu’au final elle n’est pas si différente. Malgré son auto-dérision très présente, on sent bien qu’elle n’a pas du tout confiance en elle. On voit bien qu’elle cherche sa place au sein de la société, mais aussi au sein de sa famille. Elle est en pleine période de changement, elle se cherche. 

A voir ses petites fesses remuer précipitamment dans une course désespérée, comme si elle fuyait ce bon Voldemort en personne, je ne peux m’empêcher de de hennir de rire. 

Ce livre aborde donc plusieurs sujets intéressants, mais avec une grosse dose d’humour et ça fait vraiment du bien.

Si vous voulez passer un bon moment, vous détendre et surtout rire, je vous conseille ce livre. 

2 réflexions au sujet de « La grâce du dindon déplumé »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s