Non classé

Que reste-t-il de nos rêves ? – Aurélie Boussard

IMG_7240.JPG

Titre : Que reste-t-il de nos rêves ?

Auteur : Aurélie Boussard

Edition : Librinova: Auto-édition

Genre : Feel Good

Pages : 216 pages

Parution : Mai 2019

note4

résumé

À quel moment de nos vies rangeons-nous nos rêves au placard ? un peu tôt, un peu trop tard, jamais, depuis toujours ?  Passionnée de danse, accrochée à son rêve jusqu’à en perdre pied, Mélia nous entraîne dans les grands écarts de sa vie. Elle pose un regard nostalgique sur son  passé, s’interroge sur l’enfance insouciante et joyeuse, l’adolescence fougueuse et inconsciente, sur la vie qui nous change. Quand l’amour, les échecs, les imprévus, l’entraînent, la bousculent, la font voltiger puis la forcent à ralentir, elle se questionne alors sur le sens de la vie.

monavis

Saye, je me suis lancée, j’ai lu mon premier livre auto-édité. L’auteure de ce livre est venue me demander si je voulais bien lire son livre et donner mon avis. En lisant le résumé, cette fois, je me suis dit pourquoi pas… Un livre qui parle de rêves, d’échecs, des aléas de la vie, c’était vraiment l’occasion. Et je ne suis pas déçue. 

Dans ce livre, nous retraçons la vie de Mélia, depuis son adolescence, où elle a commencé sa vie à Marseille. Entouré d’une famille, aimante, ses parents, et ses deux frères Ilan, et Jade, et sa meilleure amie Elsa. Mélia a toujours vécu dans le monde de la musique, son père étant musicien, mais elle ce qui l’anime vraiment, c’est la danse. Elle va donc tous faire pour réaliser son rêve devenir une grande danseuse classique. Mais à force de suivre son rêve, elle va petit à petit oublier ce qu’elle est vraiment. Laisser passer une chance d’être auprès de l’homme de sa vie et encore beaucoup d’autre choses… 

Il y a dans la vie des moments où l’on se perd pour certains, où l’on change pour d’autres, la difficulté étant de savoir s’écouter et de s’adapter pour toujours être en harmonie avec soi-même y compris si cela implique de tout repenser, tout ce qu’on croyait nous caractériser depuis toujours. 

J’ai beaucoup aimé ce livre, j’aime les livres qui nous font nous remettre en question, et c’est parfaitement le cas ici. 

Mélia fait tous pour atteindre son but, son rêve. Et elle y arrive elle progresse dans son domaine, toujours de plus en plus haut. Mais elle s’éloigne de tous ceux à qui elle tient vraiment. En commençant par Elsa, sa meilleure amie, l’exacte opposée d’elle. Elsa rêvait elle aussi, elle voulait parcourir le monde, mais la vie en à décidé autrement, elle se retrouve donc maman et en couple sans avoir jamais quitté Marseille. 

Finalement, nos rêves nous mènent par le bout du nez à un moment ou à un autre.

Tant qu’ils nous permettent de nous épanouir, d’être dans la joie et la paix, tant qu’ils ne nous détruisent pas, leur recherche ou leur réalisation nous est bénéfique mais lorsqu’ils tournent à l’obsession, lorsqu’ils engendrent de la souffrance, de l’autodestruction, de l’isolement, il est sage de les remettre à leur place, de choisir de ne pas les réaliser ou des les réadapter. 

Au début de ma lecture, j’ai eu un peu peur de ne pas accrocher, mais finalement l’histoire de Mélia m’a complètement entraînée, oubliant les bons dans le temps qui me gênaient un peu au début de ma lecture.

J’ai vraiment ressenti les émotions de Mélia, j’ai eu le cœur brisé comme elle, même si pour le coup, j’ai trouvé qu’elle l’avait quand même un peu cherché. Mais j’ai beaucoup été touché par la seconde partit du livre, parfois au bord des larmes. La vie peut parfois s’acharner sur nous, nous faire subir beaucoup d’épreuves. Mais ces épreuves peuvent aussi parfois nous ouvrir les yeux. C’est exactement ce qui s’est passé avec Mélia… 
J’ai également eu un gros coup de cœur pour un personnage secondaire, Morgan. C’est vraiment l’homme idéal… 

Nous restâmes ainsi, accrochés l’un à l’autre encore quelques minutes, dans un mélange de larmes, d’eau, d’amour, de peurs, d’incertitudes et puis, dans un baiser, il me souffla ‘ Je t’aime ‘, alors je le serrais un peu plus fort. 

Le message de ce livre est simple tout ne se passe pas toujours comme nous l’avions prévue, il ne faut pas perdre de vue qui nous sommes et qui sont là pour nous, au risque de tomber de très haut. 

Une réflexion au sujet de « Que reste-t-il de nos rêves ? – Aurélie Boussard »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s