Non classé·Romance

Styx Riders – #3 La luxure d’Arès – Kalypso Caldin

Titre : Styx Riders – #3 La luxure d’Arès

Auteur : Kalypso Caldin

Edition : Fyctia / Hugo New Romance

Genre : Romance

Pages : 425

Parution : 20 mai 2021

La Luxure.

Dans ce club de strip-tease détenu par les Styx Riders, Ruby enfile le masque de Lux, envoûtante chanteuse qui charme les clients de ses vocalises.

Le secret de sa double identité, elle le cache à tous, devenant une autre la nuit venue sous la lueur enivrante des projecteurs.
Cependant, la frontière entre ses deux alter egos se brouille le jour où Gold, officier au sein du MC, apparaît dans l’un des salons privés.

Il l’attire depuis toujours, mais jamais elle n’avait osé l’approcher : l’étudiante sage qu’elle est en journée se sent bien trop insignifiante face à cet ex-militaire à l’aura sauvage.


Sous le nom de Lux, en revanche, les choses pourraient être différentes…
Entre le biker et la chanteuse se noue au fil des rencontres une attirance électrique. Mais quand les masques tomberont, l’Arès des temps modernes voudra-t-il encore de la jeune femme privée de ses fards ?

Merci Fyctia

/!\ Tome 3, risque de Spoils /!\

Je l’attendais avec impatiente ce troisième tome, j’avais envie de replonger dans l’univers des Styx et surtout d’en savoir plus sur Gold, que l’on a aperçu dans les tomes précédents.

Deux bikers en train de parler pâtisserie, ça a fait jaser les gars du Purgatoire, pour sûr !

Ruby, la meilleure amie de Cassiopée (sœur de Gold et petite amie d’Alex) vient d’être embauchée à la Luxure. Un club de strip-tease qui appartient aux Styx Riders, géré par Vanessa. Pour Ruby, pas question de faire tomber ses vêtements, elle est simplement là en tant que chanteuse, pour faire tourner la tête, rien qu’au son de sa voix.

Ruby est donc, étudiante en journalisme le jour, chanteuse en club de strip-tease la nuit sous le pseudo de Lux. Elle a besoin de ce travail pour ses études et pour aider sa mère à joindre les deux bouts.

Cachée sous le masque de Lux, Ruby se métamorphose, elle devient plus sure d’elle et impressionne tout le monde grâce à sa voix. Même le bikers avec qui elle aimerait sortir depuis tant d’années : Gold. Lui, qui ne s’est jamais intéressé à elle, ne lui a jamais prêté attention quand elle était avec sa sœur, n’est clairement pas indifférent à son alter-ego.

L’ex-militaire est connu pour être assez froid et ne pas s’embarrasser avec des filles. Mais quand il fait la connaissance de Lux, ses barrières font prendre un coup. Il est persuadé de connaître la fille qui se cache sous le masque, mais qui est-elle ? Pourquoi il n’arrête pas de penser à elle ?

Il est bien décidé à se rapprocher de cette sirène qui s’est immiscée dans ses pensées. Mais comment va-t-il réagir quand il découvrira la véritable identité de Lux ?

Un biker avec un panier en osier et un cupcake rose. Pitoyable…

Quel plaisir de retrouver le monde des Styx et tous les personnages des romans précédents.

J’aime voir ce qu’ils deviennent au fil des tomes, et cette fois, je n’ai pas été déçu, ce tome réserve vraiment quelques surprises.

J’ai adoré le personnage d’Ash, j’ai adoré Alex, mais je crois que ma préférence va à Gold.

Gold qui paraît si froid, dure et solitaire, on connaît déjà un peu son histoire avant de commencer le livre.

Il n’a pas eu un passé facile, ex-militaire, il a vécu des choses difficiles, dont il a eu du mal à se remettre. Comme Alex, il est passé près de la mort, il a aussi perdu son meilleur ami. Il est très proche de sa petite sœur, comme on avait pu le voir dans le tome précédent. C’est un peu plus compliqué avec son père qui n’accepte pas qu’il soit un Styx Riders, le lien est rompu entre eux, on voit que même s’il le nit, cette situation l’affecte beaucoup.

Arès représente la force brute, le carnage de la guerre. On le décrit comme un dieu dénué d’émotions, guidé par ses instincts primitifs. Il ne part pas au combat ; il est le combat.

Mais ce que j’ai aimé dans ce personnage, c’est que derrière cette façade de gros dure, se cache un cœur tendre, il m’a touché, séduit. Si je devais choisir un biker de ce MC, mon choix se porterait sur Gold. Il a tellement de qualité finalement, il est protecteur, taquin, franc et vrai, il sait quand être sérieux et quand, au contraire il peut lâcher prise. J’aurais tant de choses à vous dire sur lui, mais lisez ce livre, ça sera plus simple 😉 . J’ai quand même eu un peu envie de secouer Gold quand il ne trouvait pas qui était réellement Lux…

J’ai également beaucoup aimé le personnage de Ruby, je me suis retrouvé en elle, surtout avec sa poisse légendaire et sa maladresse. J’ai beaucoup ri face à certaines de ces boulettes qui entraînent des situations plutôt cocasses. Dans le tome précédent, je ne la trouvais pas très intéressante, assez superficielle. Alors quelle surprise quand j’ai appris à la connaître dans ce tome.

Sérieux, cette, meuf, il lui faut un GPS.

Ruby est loin d’avoir une vie facile, son beau-père est un bon à rien qui lui vole de l’argent et la rabaisse dès qu’il le peut. Il ne s’occupe de rien, même pas de ses triplés, il rentre du casino et met les pieds sous la table. Il n’est bon qu’à s’attirer des ennuis…

C’est pour cette raison que Ruby a décidé de travailler à la Luxure, pour aider sa mère à payer les factures et se payer ses études. Elle est très courageuse, très forte psychologiquement, j’ai été aussi surprise que Gold de le découvrir. Elle est très loin de ce que j’aurais pu imaginer, face à des situations dangereuses, traumatisantes, elle va réussir à garder la tête froide et soutenir Gold.

La romance entre Gold et Ruby se met en place doucement (ce qui est appréciable). Malgré leur différence d’âge, je trouve leur duo vraiment très beau. Leur amour est pur, sincère, véritable, il n’y a pas d’artifice. Ruby a toujours été amoureuse de Gold, sans qu’il le sache, il est lui aussi tombé dans les filets de la jolie sirène. Ce grand gaillard solitaire à finalement laissé Ruby prendre son cœur. Avec elle, il découvre l’amour, les relations de couple. Ils ne se forcent pas, y vont à leurs rythmes, c’est simple, c’est beau.

Malgré que Gold soit mon biker préféré, j’ai peut-être trouvé ce tome, un tout petit peu en dessous des autres. Vraiment je chipote, j’ai longtemps hésité entre le coup de cœur ou le excellent. Mais je l’ai trouvé un peu long par endroits, et j’ai trouvé dommage qu’il y est un peu moins de références à la mythologie que dans les autres tomes. C’est vraiment ça que j’avais aimé dans les précédents.

Ce troisième tome est encore une fois une réussite, une merveilleuse romance avec des héros que la vie n’a pas épargnée, qui sont en apparence très différents, mais qui vont s’aimer si fort qu’ils vont nous prouver que rien n’est impossible.

Je suis très triste de quitter cette merveilleuse saga qui m’a réconciliée avec les bikers.

Si vous n’avez pas encore commencé cette saga, je vous invite fortement à le faire, elle vaut le détour. Elle est très loin des romances clichés sur les bikers, ici il y a de l’amour, de l’amitié et un peu de mythologie grecque 😉 .

Elle charme mon corps, fracasse mon cœur.

8 réflexions au sujet de « Styx Riders – #3 La luxure d’Arès – Kalypso Caldin »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s