Non classé·Romance

Baby Random T.1 – Gaïa Alexia

baby-random-tome-1-1086444-264-432

 

Titre : Baby Random #1

Auteur : Gaia Alexia

Edition : Hugo New Romance

Genre : Romance

Pages : 400

Parution : Octobre 2018

 

 

 

Sans titre 1

résumé

L’imprévu pourrait être sa plus belle surprise !

Il est 10 h 30 quand son patron arrive au café dans lequel travaille Célia. Il lui fait un sourire et l’invite une fois de plus à dîner. Mais Max est Français, et la réputation des Français pour briser les cœurs n’est plus à faire… Quelle excuse va-t-elle pouvoir trouver pour l’éviter ? Et si elle mettait ses préjugés de côté, Célia ne serait-elle pas surprise ? Il est 11 h 05. Célia est debout derrière sa caisse. Il va arriver, elle le sait. Il vient tous les jours depuis un an, toujours à la même heure. Il ne dit pas bonjour, ne sourit pas, ne la regarde pas et commande toujours la même chose. Célia se maudit de n’être qu’une petite serveuse dans le décor de cet homme d’affaires. Pourquoi aurait-il envie de la regarder, après tout ? Et si le sort décidait de se mêler de la vie amoureuse de Célia Fowell et de tout renverser sur son passage telle une tornade dans un magasin de porcelaine ?

monavis

Il y a des livres dont on attend tellement qu’on est souvent déçue. Et pour ce roman, ce n’est pas le cas. Après mon coup de cœur pour Adopted love, j’avais vraiment hâte de me lancer.

Alors j’ai lu beaucoup d’avis plutôt négatif sur ce livre. Je les ai lus après la fin de ma lecture. Mais pour moi, ce n’est pas le cas. Alors oui, Célia peut parfois être agaçante si on ne s’est pas attaché à son personnage, oui cette lecture peut être cliché, et prévisible. Mais moi, cette lecture m’a chamboulé, j’ai vécu ce livre comme si j’étais Célia, j’ai été en colère, j’ai pleuré pendant certains moments.

C’est ce genre de « ça va » qu’on envoie quand tout est à deux doigts d’exploser en nous. 

On suis donc Célia, elle travail dans un café et vis dans un petit appartement miteux, elle peine à joindre les deux bouts. Son ex, lui à laisser plein de dettes à régler. Elle ne parle plus à sa famille, elle est donc assez isolée. La seule personne qui est toujours là pour elle, Mona, sa voisine de palier. Du haut de ses 80 ans, elle la considère un peu comme sa grand-mère. Elles sont toujours là l’une pour l’autre, et Mona n’hésite jamais à remettre Célia à sa place quand il le faut. C’est d’ailleurs Mona qui sans le vouloir va bouleverser sa vie. 

Elle va lui confier une mission, récupérer une récompense pour elle, dans une soirée mondaine. Célia est loin d’imaginer que sa vie changerais. Elle va tomber nez à nez avec ce fameux client de 11h05 qui passe tous les jours à sa caisse au café. Là, encore, tout ne va pas se passer comme prévu. 

À 11h05, je guette la porte à la façon d’un chien chez le toiletteur qui attend son maître avec impatience. Mon visage s’illumine dès que je vois un homme en costard entrer. Si j’avais une queue, elle remuerait dans mon dos.

J’ai eu un véritable coup de cœur pour le personnage de Célia, elle est tout ce que j’aime chez une héroïne. Je pense aussi que je me suis beaucoup reconnue en elle, peut-être pour ça que j’ai autant aimé ce livre d’ailleurs. 

Elle fait constamment les mauvais choix, elle croit faire au mieux, mais pourtant elle se trompe systématiquement. C’est une femme très forte, elle se relève seule, mais si c’est loin d’être simple, elle se bat à chaque fois. Elle dit toujours ce qu’elle pense avec des phrases bien sarcastiques, et ça j’ai adoré.

Et puis il y a Mona, la grand-mère qu’on aimerait tous avoir. C’est un sacré personnage, elle non plus n’a pas eu une vie facile. Elle ne veut plus vraiment entendre parler du passé d’ailleurs, il n’y a que Célia qui compte. C’est sur elle qu’elle s’appuie pour la compagnie et quand elle a besoin de services, et vise versa. Elle ne mâche pas ses mots, et elle fait tous pour guider Célia vers des bons choix, cette bécasse, comme elle aime l’appeler. 

Je reste chez elle et, comme d’habitude, elle ne mâche pas ses mots. Même si je lui en veux souvent d’être si brutale, je sais qu’elle fait ça pour mon bien. Et bizarrement, ça fait du bien d’entendre les choses sans filtre. Parce que la réalité est sans filtre.

Concernant les deux hommes de cette histoire, je ne sais pas vraiment quoi en penser. Ils ne savent pas non plus ce qu’ils veulent, il sont très complexes. Je les ai autant adorés que détestés selon les passages du livre. 

Je n’en dirais pas plus, j’aimerais vous dire tellement plus, mais il faut le découvrir par sois même, alors je me contenterais d’une chose, LISEZ LE. 

J’ai clairement dévoré ce livre. J’ai ri, j’ai été en colère, et j’ai pleuré (j’ai beaucoup pleuré d’accord). Je me suis énormément attaché aux personnages, ce livre est à mes yeux beaucoup plus qu’une simple romance triangulaire. Il y a tellement de sentiments, et Gaïa Alexia a une plume que j’affectionne beaucoup. Elle sait traiter des sujets lourd et délicat avec brio avec une haute dose d’humour. 

J’essaie de me noyer dans mon verre, mais je ne rentre pas dedans. 

Bon, je finis cette chronique et je file lire la suite… 

2 réflexions au sujet de « Baby Random T.1 – Gaïa Alexia »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s