Non classé·Romance

Until the end – Laura S. Wild 

ute-1.jpg

Titre : Until the end

Auteur : Laura S. Wild 

Edition : Hugo New Romance

Genre : Romance

Pages : 380 pages

Parution : 5 Septembre 2019

Sans titre 1

résumé

Mila rentre chez elle un soir d’octobre lorsque soudain, une main se plaque sur sa bouche. Un homme l’empêche de se débattre. Et un 4X4 l’emporte…

Mila vient d’être enlevée. Un soir d’octobre, alors que Mila rentre chez elle, sa vie bascule. Quelqu’un l’attend en bas de son immeuble. Une main se plaque sur sa bouche, et un 4X4 l’emporte… Mila vient d’être enlevée.

Lorsqu’elle revient à elle, la jeune femme s’aperçoit qu’elle est séquestrée et coupée de tout, sans comprendre pourquoi elle a été prise pour cible. Qui est son ravisseur ? Que lui veut-il ? Retenue dans un endroit isolé, elle va devoir apprendre à vivre avec Carter, l’homme chargé de la surveiller, Carter, qui la trouble autant qu’il la terrifie. Pour Carter, Mila n’est qu’un contrat de plus à honorer. Sa mission est simple : l’enlever, la maintenir prisonnière puis la relâcher une fois la rançon payée. Mais il commet une erreur qui va tout bouleverser : quelque chose chez sa captive lui fait baisser la garde. Et il laisse malgré lui un lien se créer entre eux… Tandis que leur cohabitation forcée se prolonge, Carter et Mila en découvrent chaque jour davantage l’un sur l’autre et la jeune femme réalise que malgré les apparences, son ravisseur porte un lourd fardeau et qu’il est peut-être prisonnier autant qu’elle.

monavis

Merci Hugo New Romance pour l’envoie

 

Quand j’ai vu ce résumé j’ai tout de suite eu envie de lire ce livre. Et je n’ai aucun regret, j’ai vraiment adoré.

On n’apprécie jamais assez ce qu’on a avant de s’en retrouver privé

Nous faisons donc la connaissance de Mila, elle s’apprête à dire au revoir à Gaby, sa voisine et meilleure amie. Cette dernière part avec son compagnon faire le tour de l’Europe. À peine Gaby partit, Mila se sens chamboulée et seule, mais elle est loin de savoir ce qui l’attend. 

Le soir même, alors qu’elle rentre chez elle, elle voit un homme assez étrange devant sa porte. Assez inquiète, elle tente de rentrer au plus vite chez elle. Mais cet homme se précipite sur elle, la soulève et la jette dans un 4×4.

Quand elle reprend connaissance, elle entend deux hommes discuter, elle fait semblant de dormir pour essayer de comprendre ce qui se passe, pourquoi ces hommes s’en prennent à elle. Mais les deux hommes se rendent comptent de la supercherie. Elle va vite déchanter et se rendre compte qu’elle est séquestrée dans une maison en ruine… 

Elle va donc devoir cohabiter avec un de ses ravisseurs, Carter, le plus terrifiant des deux, le plus lunatique. Il peut être dure et froid, et la minute d’après être compatissant envers elle… Et elle va devoir s’en accommoder.

Mon ravisseur est tellement complexe, impossible à suivre et à comprendre. Il semble avoir plusieurs personnalité dans un même corps.

J’ai beaucoup aimé cette lecture le début est par contre assez oppressant. Moi qui suis une éternelle anxieuse, les premiers chapitres m’ont mise assez mal à l’aise.

Heureusement, cette sensation disparaît assez vite, peut-être parce que l’auteure nous propose des chapitres sur Carter. On le vois donc d’un autre œil, lui qui est terrifiant pour Mila, et qui m’a également terrifié. On comprend qu’il ne maîtrise pas toujours ce qu’il fait, qu’il regrette souvent ses actes, qu’il ne contrôle pas toujours sa colère. Mais que sous cette carapace, il a un cœur et ne veut aucun mal à Mila. 

Carter est donc un personnage qu’on déteste au début, qu’on comprend par la suite et qu’on finit par adoré. Il m’a touché, j’ai eu de la peine pour lui, pour ce qu’il a vécu. On arrive à comprendre ses colères, ses doutes et son emprise sur Mila. Ce qui domine chez lui c’est la peur et la culpabilité. Mais il est près à tout pour protéger sa belle Mila.

Carter est la lumière et les ténèbres réunies dans un seul corps. Et il lutte pour ne pas laisser l’obscurité l’engloutir.

Quant au personnage de Mila, je l’ai également bien apprécié. C’est une femme forte, même si au début elle se laisse abattre, ça ne dure jamais très longtemps. Elle sait ce qu’elle veut. Elle est intelligente et comprend vite que pour réussir à s’en sortir, elle va devoir faire ce que Carter attend d’elle et éviter à tout prix de le mettre en colère. Quand elle en apprend un peu plus sur son ravisseur, on voit qu’elle à également une énorme empathie pour les gens qui l’entoure. 

Je ne serai plus jamais cette jeune femme insouciante qui croyait encore naïvement qu’un prince charmant l’attendait au détour d’une ruelle et qui avait foi en l’être humain. J’ai toujours voulu voir le bon chez les autres, mais force est de constater que, chez certaines personnes, le mal domine. 

En ce qui concerne la romance, j’ai eu un peu peur de la trouver malsaine, étrange… Mais finalement elle prend place petit à petit et il n’y a rien de choquant dans leur romance. Je la trouve même très touchante.

La plume de l’auteure est vraiment fluide, elle retransmet parfaitement les sentiments des personnages. Le décor de ce livre est également parfait, la neige, les fêtes de fin d’année… Ça me donne envie d’y être…

Encore un livre avec un ascenseur émotionnelle. Des personnages intenses et brisés. Un livre qui change, qui bouscule et qu’on dévore. 

 

 

 

Une réflexion au sujet de « Until the end – Laura S. Wild  »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s