Non classé·Romance

Secret défense d’aimer #1 – Axelle Auclair

secretdefensedaimer-1

Titre : Secret défense d’aimer #1

Auteur : Axelle Auclair

Edition : Hugo Roman

Genre : Romance

Pages : 517 pages

Parution : 13 février 2020

Sans titre 1

résumé

Un homme à l’identité secrète opère au sein d’une cellule du Ministère de la Défense. Asocial par choix pour se préserver, seul son travail donne un sens à sa vie. Toujours cagoulé, identifiable au logo sur son uniforme, son nom de code est : Condor. L’arrivée d’une nouvelle recrue dans l’équipe administrative vient perturber son équilibre. Aussi joviale qu’efficace, Sabine déstabilise l’agent revêche. Quand Condor ressent des sentiments inconnus jusque-là, il est trop tard pour les nier. Une nouvelle mission s’impose à lui : la conquérir. Mais l’opération s’annonce périlleuse.

monavis

Merci Hugo New Romance

 

Je ne vais pas vous le cacher, ce livre, j’en attendais beaucoup. Quand Hugo New Romance à partager ce livre sur Instagram, je l’ai moi-même repartagé parce qu’il m’attirait beaucoup. Suite à cette story, j’ai reçu beaucoup de message me disant que ce livre était juste extra ( il est déjà sorti en auto-édité). Inutile de vous dire que j’avais vraiment hâte de me plonger dans cette lecture. 

Je ne suis pas du tout fan du monde militaire, mais il faut avouer qu’ici, j’ai adoré… 

Nous suivons Sabine, maréchal des logis, elle a demandé une mutation dans le sud-ouest et saye le jour est arrivé. Elle va cependant vite déchanter, ce n’est pas le sud-ouest qui l’attend, mais la région parisienne, retour au bercail. Elle est mutée au ministère de la Défense… Le pire endroit pour un militaire, sans compter qu’elle va devoir retourner vivre chez ses parents… 

En deux jours, j’ai eu droit à une telle quantité de noms d’oiseaux que je pourrais ouvrir la plus grande volière de France. Du monde, même.

Elle va se retrouver malgré elle dans un service un peu spécial du ministère, le CCL, une unité extra secrète. Elle est formée de trois machines de guerre : Condor, Cobra et Lynx. C’est d’ailleurs Condor lui-même qui a demandée Sabine comme archiviste. Pendant une week-end d’astreinte, elle à su faire face à ses demandes aussi rapidement que possible, elle n’a pas céder à la pression, malgré tout les noms d’oiseaux sur le canal de discussion. Ce que Condor ne savait pas, c’est que l’archiviste qu’il a exigé avoir à son service est en fait une jeune femme. Il est bien décidé à tester sa résistance jusqu’au bout. Mais elle dépasse de loin ces attentes, elle s’intègre parfaitement à la cellule, elle est très professionnelle. Elle s’entend parfaitement avec Cobra et Lynx, Condor lui, c’est un cas spécial. Mais ce dernier va découvrir quelque chose qu’il n’a encore jamais rencontré auparavant en pensant à Sabine. Une fois qu’il a compris de quoi il s’agissait, il est bien décidé à conquérir sa jeune archiviste…

Dans les couloirs, je suis coincée entre eux avec l’impression d’avoir rétréci au lavage.

Alors que dire de ce livre, wahou en fait. J’ai passé un super moment, ça fait bien longtemps que je n’ai pas autant rigolé avec un livre, l’humour de l’auteure est juste parfait. 

Les personnages super attachants. Que ce soit Sabine, qui ne comprend pas trop ce qui lui tombe dessus au début, elle qui voulais un poste au soleil, se retrouve au fond d’un sous-sol. Elle se retrouve à devoir travailler avec trois hommes qui ressemblent plus à des machines de guerre. Maladroite et à l’humour décapent, elle est bien décidée à humaniser un peu ses trois-là. 

Le jour ou quelqu’un me marche sur le pied par mégarde, je n’ose imaginer leur réaction. Ils vont lui jeter une grenade entre les jambes pour lui apprendre à lever les pieds? Ils sont fous.


Et c’est loin d’être gagné… Condor, Cobra et Lynx, sont l’élite des élites. Personne ne connaît leurs identités, ni leur visage ( cagoulé en permanence), seul leur général connaît leurs prénoms. Tant d’années en solitaire dans des planques ont laissé des marques. Ils ne connaissent rien aux interactions sociables, encore moins à l’humour. Sabine sort alors les rames pour tenter de les humaniser un peu. Avec Cobra et Lynx, c’est plutôt simple, après que Lynx lui a explique le protocole de nourriture, elle leur prépare des gâteaux. Grâce à elle, ils redécouvrent les petits plaisirs de la vie. 

Quelle étrange conversation que voilà. Un tueur professionnel dépité parce qu’il ose une blagounette pour la première fois de sa vie et qu’elle fait un flop.

En ce qui concerne le duo Sabine/ Condor, je l’ai trouvé tellement génial. Entre Sabine qui tente humour et métaphore face à un Condor qui ne comprends rien et remet en cause ses facultés mentales. Une fois qu’il a décidé de séduire Sabine, la situation devient encore plus drôle. Toujours derrière elle, les gens la fuient, elle ne peut plus faire un pas sans qu’il soit derrière. Oui, parce que Condor est toujours dans l’excès, pour notre plus grand plaisir…

J’ai adoré le personnage de Sabine, mais j’ai quand même un gros coup de cœur pour Condor. Le plus redouté des militaires est dans certaines situations complètement empoté. Malgré son côté froid et dure, une fois qu’il a pris conscience de ses sentiments pour Sabine, il se révèle être un compagnon, extrêmement attentif et doux.

La romance se fait petit à petit, ce qui m’a également fait apprécier ma lecture. Ils prennent leurs temps. Condor analyse la situation, une fois sûr, il pose un ultimatum à Sabine, qui de son côté va beaucoup réfléchir aussi. C’est très agréable quand les choses se posent comme ça.

Dans leur règlement, il doit y avoir une ligne qui stipule « Quand tu ne connais pas, tu ne souris pas.

Vous l’aurez compris ce livre, est bien plus qu’un coup de cœur. Nous sommes que début février, mais je pense qu’il sera dans mon top lecture 2020 (peut-être même le coup de cœur 2020). 

La plume de l’auteure est très agréable, je n’ai clairement pas vu les 500 pages défiler, j’en voulais même plus. L’humour est très présent, un livre qui fait donc beaucoup de bien. 

Je m’arrête là, après cette longue (pardon) chronique. Mais juste lisez ce livre, il va forcément vous faire rire, et vous faire du bien. 

4 réflexions au sujet de « Secret défense d’aimer #1 – Axelle Auclair »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s