Non classé·Romance

Insatiable Devon – Noémie Conte

Titre : Insatiable Devon

Auteur : Noémie Conte

Edition : Studio 5

Genre : Romance

Parution : 5 Mars 2021

Eva est une jeune femme sûre d’elle, bosseuse, au caractère bien trempé.

Cela fait maintenant plus de trois ans que cette dernière travaille sous les ordres de l’implacable et richissime Devon Anderson, soit l’homme le plus arrogant qu’elle ait jamais connu auparavant. C’est simple : elle le déteste profondément. Il est absolument tout l’inverse de son frère jumeau, Caleb Anderson. Celui-ci est gentil, souriant, toujours de bon augure, et surtout (oui, surtout), d’une beauté inouïe. Malgré leur ressemblance pourtant indéniable, Eva peine à déceler ne serait-ce qu’une toute petite once d’éclat dans les yeux de son boss.

Ce dernier quant à lui, la trouve récalcitrante, insupportable, mais incontestablement désirable. Un mélange piquant, qui irrite au plus haut point notre maître du contrôle. En effet, il considère Eva comme le meilleur élément de son entreprise, et ne peut donc tout simplement pas se permettre de mélanger sexe et travail, sous peine de devoir la renvoyer. La tentation se fera de plus en plus forte, mais… notre héroïne n’est pas dupe. Elle fera tout pour le fuir, quitte à se rapprocher de Caleb, avec lequel elle a la formelle interdiction de sortir. Une partie d’échecs géante commence, où les pions deviennent de vraies armes de séduction, ou plutôt… de destruction. Alors… Eva sera-t-elle vraiment capable de résister au dangereux charme du beau Devon ?

Merci à Noémie pour l’envoie de son livre.

Quand Noémie m’a proposé de recevoir son nouveau roman, je n’ai pas hésité une seconde. J’avais adoré sa duologie Love is a Fucking Problem.

Eva travaille depuis 3 ans pour Devon Anderson, un homme qui a réussit, mais qui est exécrable. Il est froid, arrogant, sûr de lui et lui en fait voir de toutes les couleurs. Mais Eva, sait qu’elle a de la chance d’avoir un travail comme ça, dans une si prestigieuse entreprise et elle a besoin d’argent. Elle supporte donc les humeurs très aléatoires de son boss. Heureusement, le frère jumeau de Devon, Caleb, est lui tout l’opposé de son frère, il est gentil, prévenant et très respectueux. C’est donc avec lui qu’elle aime discuter quand il passe dans l’entreprise.

Devon, lui, à une relation un peu compliquée vis-à-vis de sa secrétaire, il sait que c’est un des meilleurs éléments de son entreprise, son CV est impressionnant, son travail toujours parfait. Mais le problème, c’est que depuis qu’il a posé les yeux sur elle, il a du mal à refréner son attirance pour elle. Mais il sait ce qui va se passer si jamais il se laisse emporter par son désir, il court le risque de devoir renvoyer Eva, ce qu’il ne souhaite absolument pas. La tension va donc grimper un peu plus chaque jour, il va devenir encore plus exécrable avec elle pour pouvoir maintenir la distance et ne pas succomber au charme de la belle Eva.

Mais c’était sans compter sur le caractère d’Eva qui commence à voir clair dans le jeu de son patron. Il souffle le chaud et le froid avec elle, comme elle n’a pas du genre à se laisser marcher sur les pieds, elle va volontairement se rapprocher de Caleb…

À force de jouer avec le feu, on finit pas se brûler, mais lequel de ces deux héros va se brûler en premier?

Je le déteste. Oui, je hais sa façon de parler, de se tenir, de marcher… Merde, j’en suis même rendue au point où le simple fait de le regarder suffit à me donner la nausée.

J’ai vraiment été ravie de retrouver la plume si particulière de Noémie. Je sais qu’elle ne peut pas plaire à tout le monde, avec ses gros mots très présents tout au long de la lecture (comme dans la duologie que j’ai lu auparavant). Mais moi, j’adore, j’aime ce style d’écriture un peu osé, après tout on parle comme ça dans la vraie vie, alors je ne vois pas pourquoi on ne le retrouverait pas également dans les livres.

L’histoire d’Eva et de Devon est très addictive, elle m’a un peu fait penser à 50 nuances de Grey, avec le beau et gentil jumeau en plus dans la partie.

Les deux héros m’ont beaucoup touchée. Eva est une femme très forte, confrontée très tôt à plusieurs drames, elle a un caractère bien trempé, elle sait ce qu’elle veux. Elle ose tenir tête à Devon pour notre plus grand plaisir, après tout, elle n’est pas là pour lui apporter son café ^^. Elle fait beaucoup pour ses amis et encore plus pour sa famille. J’ai adoré cette petite parenthèse famille dans le livre, un chapitre qui m’a beaucoup touché, une bulle de bonheur, dans cette tension permanente entre les héros.

Dans le fond, je sais ce qu’une femme comme elle peut faire de moi, et ça m’effraie. Mais pour être honnête, ce qui m’effraie le plus dans cette histoire, je crois que c’est de la perdre.

J’ai également beaucoup aimé Devon, dès le début et malgré cette facette du méchant boss arrogant, j’ai su que dans le fond, c’était un cœur tendre. Et j’ai été ravie de voir que je ne m’étais pas trompé. Je crois qu’il m’a peut-être encore plus touché qu’Eva. Il est très maladroit surtout avec elle, il ne sait pas comment aimer, ne connaît pas ce sentiment, ni la jalousie qui va avec. Quand il est dépassé, Devon agit toujours de la même façon, il met son masque de connard, pour ne pas montrer qu’il est touché.

Ce duo est donc, vraiment explosif, sans parler du fait qu’ils ont un sérieux problème de communication, ce qui entraîne beaucoup de situations cocasses. Ils ne se comprennent vraiment pas, ils n’arrivent pas à parler de ce qu’ils ressentent, préférant blesser l’autre à plusieurs reprises. J’avoue que j’ai quand même eu envie de les secouer parfois. Mais du coup, la romance prend son temps, ils prennent conscience petit à petit de leur attirance, puis de leurs sentiments. Du coup l’épilogue à été pour moi un vrai Happy end comme je les aimes.

Après avoir tambouriné beaucoup trop fort dans ma poitrine, mon organe vital s’arrête. Enfin…non. En réalité, je crois qu’il est juste sur le point d’exploser.

C’est une romance, secrétaire/patron, une romance ennemies to lovers, mais qui ne rentre pas dans les clichés.

Une romance addictive, qui nous fait vivre dans l’attente, une plume addictive, de l’humour de l’amour. Une recette parfaite pour moi.

Encore une fois, c’est avec grand plaisir que j’ai dévoré un livre de Noémie Conte. Si vous n’avez pas encore découvert sa plume, n’hésitez plus.

2 réflexions au sujet de « Insatiable Devon – Noémie Conte »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s